text.skipToContent text.skipToNavigation

Conseils pour conduire en hiver

Des conseils surprenants, mais utiles pour mieux conduire en hiver

Le général Hiver a lancé sa grande offensive : les premières neiges sont tombées et les températures sont glaciales. Nous avons réuni ici quelques conseils pratiques et incontournables pour vous permettre d'éviter de gratter les vitres et autres « joies » de l'hiver.

 

  1. Un dégivrant à faire soi-même

 Dégivrer les vitres sans dégivrant ? Aucun problème !  Nous avons la méthode « Do It Yourself ». Pour cela, mélanger simplement du vinaigre d'alcool et de l'eau dans une proportion de 3 pour 2 . Et voilà !  Si les températures ne sont pas trop basses, vous pouvez prévenir le givrage de vos vitres en pulvérisant un peu de ce mélange sur les vitres la veille de votre départ.

 

  1. Protégez vos essuie-glace

Pour que l'essuie-glace ne colle pas à la lunette arrière, il suffit de le relever et de le recouvrir d'une vieille chaussette.

 

  1. Comment remplacer rapidement la raclette de pare-brise ?

Gratter son pare-brise et ses vitres, c'est pénible... Et c'est pire sans dégivrant et sans raclette ! En cas d'urgence, les cartes de magasin ou en plastique, etc. sont une solution optimale. En principe, vous pouvez utiliser tous les objets en plastique en guise de raclette d'urgence. Pour les cartes de crédit toutefois, la prudence reste de mise, car l'eau pourrait endommager la piste magnétique ou la puce. Donc, à éviter.

 

  1. La solution tabou : l'eau chaude.

Un vieux mythe : arroser le pare-brise ou les vitres avec de l'eau chaude. Ne faites pas ça. Dans le pire des cas, le choc thermique peut entraîner l'apparition de fissures dans le verre. Vraiment gênant ! Utiliser de préférence de           l'eau tiède, un dégivrant et... de l'huile de coude ! =)

 

  1. Ici comme ailleurs, il vaut mieux prévenir que guérir.

Vous voulez évitez de gratter et de dégivrer au moins le pare-brise ? Dans ce cas, utilisez une bâche de protection thermique. Tendue confortablement sur votre pare-brise, bien coincée dans les portes avant, elle vous économise au minimum 5 minutes de grattage pénible.

 

  1. L'essentiel, ce sont pourtant de bons pneus d'hiver.

La loi prescrit une profondeur de profil de 1,6 mm. Si vous n'êtes pas sûr de votre estimation, recourez donc au fameux truc de la pièce de 2 francs : insérer une pièce de 2 francs dans le profil du pneu. Si le socle d'Helvétia n'est pas encore visible, votre pneu dispose d'un profil encore suffisant pour la prochaine saison d'hiver.

 

  1. Serrure gelée
  • Placer la clé dans une tasse remplie d'eau chaude.
  • Arroser la serrure avec un peu de désinfectant pour les mains.
  • Acheter un dégivrant pour serrures de portière.

 

  1. Vitres embuées

C'est rageant : la voiture a été dégagée de l'amas de neige qui la recouvrait et on souhaite démarrer. Mais voilà que les vitres s'embuent. Le mieux est de lancer la ventilation à la température et à la puissance maximum et de veiller à ce que le flux d'air soit entièrement dirigé vers le pare-brise. La climatisation s'avère ici aussi très utile. Pour éviter ce problème, remplir un bas ou une vieille chaussette de sel ou de litière pour chats et le (ou la) déposer dans la voiture.  Ceci permettra d'assécher l'air contenu dans l'habitacle.

 

Et maintenant... Bonne route !